Utopies concrètes

Victoire pour le Laboratoire écologique zéro déchet : le lieu de solidarité obtient deux ans de répit

, par Rédaction

Le LEØ a obtenu un répit de deux ans suite à une décision de la cour d’appel de Paris. Ce qui lui laisse le temps de trouver un nouveau lieu pour maintenir ses activités d’accueil, d’hébergement, de cours de français...

C’est un sursis bienvenu et une victoire pour le Laboratoire écologique zéro déchet de Pantin (93), le LEØ, ce havre de solidarité dont nous vous parlions sur basta! en mai. Le lieu allie hébergement de femmes et d’enfants à la rue, distributions alimentaires, cours de Français aux exilés, accueil d’associations, ateliers... Ouvert il y a deux ans dans un entrepôt désaffecté de Pantin, le LEØ était menacé par un recours en justice de l’Établissement public foncier d’Île-de-France (EPFIF), propriétaire des lieux et encore dirigé, au moins jusqu’à dimanche, par la présidente LR de la région Ile-de-France Valérie Pécresse.

Mais le 17 juin, la Cour d’appel de Paris a accordé un répit au lieu de solidarité. « L’EPFIF présidé par Valérie Pécresse a perdu : la Cour d’appel de Paris confirme la décision du tribunal de Pantin de 2019 », se réjoui le LEØ. La cour a confirmé un premier jugement du tribunal de 2019 qui avait autorisé l’occupation de l’entrepôt pour trois ans et demi, jusqu’au printemps 2023. À partir de cette date, des travaux sont prévus pour transformer la zone sur laquelle se situe l’entrepôt en futur écoquartier de la gare de Pantin. Grâce à la décision de la cour d’appel, « le LEØ pourra donc rester jusqu’au début des travaux en 2023 et chercher sereinement un nouveau lieu qui accueillerait ses activités ».

<newsletterbasta|>

Photos : ©Anne Paq

Notre sélection du jour

  • Un festival de black metal néonazi prévu près de Lyon

    , par Marie Allenou (Rue89Lyon)

    Rue89Lyon Le samedi 24 février, le festival de black metal néonazi, le « Call of Terror », fait son retour près de Lyon. Les quatre premières éditions s'étaient tenues en Rhône-Alpes, et c'est aussi le cas cette année. Plusieurs préfectures de la région pourrait prendre des arrêtés (...)
  • Manouchian au Panthéon : « La présence de Le Pen serait insupportable »

    , par Florent LE DU,Mike Strachinescu,Raphaël Godechot,Aliénor Lions (L’Humanité)

    La panthéonisation de Missak et Mélinée Manouchian aura lieu le mercredi 21 février. La représentante du Rassemblement national a annoncé qu’elle se rendrait à la cérémonie. Des descendants de résistants fusillés l’appellent à y renoncer.
  • Pourquoi le keffieh est-il le symbole de la résistance palestinienne ?

    , par Sarra Grira (Orient XXI)

    Porté en écharpe, en foulard, en châle, et pour les âmes révolutionnaires romantiques, recouvrant le visage, façon fedayin, il est de toutes les manifestations sur la Palestine. Le keffieh palestinien est devenu depuis des décennies le symbole de l'identité – et donc de la résistance – (...)
  • Contre l’extradition de Julian Assange, pour le droit de savoir

    , par Carine Fouteau (Médiapart)

    Pour empêcher son transfert aux États-Unis, où il risque la prison à vie, le fondateur de WikiLeaks abat sa dernière carte en droit britannique les 20 et 21 février. Au regard de l’intérêt public majeur des informations qu’il a contribué à révéler, nous devons, en tant que journalistes et (...)
+++

Notre sélection internationale