Petit guide pour traduire facilement les articles de la presse étrangère

, par Emma Bougerol

Pour aller plus loin après la lecture de nos revues de presse internationales, ou pour explorer vous même le vaste monde des médias indépendants internationaux, nous vous donnons nos conseils pour lire des articles dans une langue étrangère.

Pour comprendre le monde, il faut pouvoir en lire les récits. C’est avec cette conviction que nous avons créé la revue de presse « Chez les indés International ». Au-delà de nos résumés, comment se plonger dans des articles de la presse étrangère ? Nous vous expliquons ici nos méthodes pour lire - à peu près - un sujet dans n’importe quelle langue. Nous ne faisons la promotion d’aucun outil en particulier. Il s’agit de vous faire un panorama, non exhaustif, des solutions possibles - à vous de les reprendre à votre sauce !

1/ Site multi-langues

D’abord, certains sites - particulièrement ceux des consortiums ou médias transnationaux - proposent plusieurs langues de lecture. Chercher dans un coin du site s’il n’y a pas d’autres langues proposées (et avec un peu de chances, une langue qu’on parle), ne coûte pas grand chose. Ajout : c’est en général indiqué en haut du site, soit par le mention « EN » pour « English » soit par des drapeaux.

Ce n’est pas le cas ? Alors passons à l’étape suivante.

2/ Les extensions de navigateur

Exemple de traduction de page avec un « add-on »

Des extensions de navigateur, ou « add-ons », existent pour traduire en un clic une page en langue étrangère. Sur Mozilla Firefox, par exemple, il suffit de se rendre sur l’icône en forme de puzzle et chercher « translate web pages » (ou quelque chose du même style) pour trouver plusieurs extensions possibles. Une fois installée, il suffit de d’activer la fonctionnalité sur une page, qui sera entièrement traduite en français.

Traduction d’un paragraphe avec l’extension DeepL

Le très efficace DeepL permet aussi d’ajouter une extension de navigateur. On peut intégrer le traducteur notamment sur Chrome, Edge ou Firefox. On y retrouve la possibilité de sélectionner un paragraphe ou une phrase dans une langue étrangère et de la traduire directement à l’aide d’un petit bouton qui s’affiche près du texte. Sinon, la solution la plus artisanale est de copier-coller des bouts de texte dans le traducteur, réputé l’un des plus fiables parmi les solutions gratuites.

3/ Les traducteurs en lignes

Plus simplement, le traducteur de Google donne la possibilité de copier-coller des liens dans son interface, où le lien sortant vous mène vers la page traduite. Le résultat n’est pas toujours très esthétique, et la traduction souvent hasardeuse, mais cette fonctionnalité permet de décrypter un texte dans son environnement d’origine sans trop de difficultés.

4/ Traduire des vidéos

Un autre obstacle auquel on a déjà été confronté dans la newsletter est la traduction de vidéos. Par exemple, une vidéo du média indépendant indien IndiaSpend, en plusieurs langues, pourrait sembler inaccessible. Il faut là ruser avec les fonctions de YouTube, lorsque la vidéo est hébergée sur le site et le permet. Les sous-titres automatiques pour une vidéo peuvent être traduits (sommairement) dans la langue de son choix, en allant dans les paramètres, puis « sous-titres », puis « traduire automatiquement ». Il faut parfois user de son imagination pour décrypter, mais la fonctionnalité s’avère bien utile.

Le secret pour vraiment bien comprendre ? Jongler entre toutes ces solutions. Les outils de traduction de pages entières permet d’examiner rapidement le menu d’un site ou le contenu d’un article. Pour des éléments plus précis, on peut choisir de remettre la page dans sa langue originale et traduire phrase par phrase, ou paragraphe par paragraphe, selon ce qui nous intéresse. Sur le site de DeepL, on peut cliquer sur un mot de la traduction qui semble mal traduit ou difficile à comprendre pour voir les traductions alternatives. D’autres sites comme WordReference sont efficaces pour trouver plusieurs traductions d’un même mot, avec des mises en contexte. D’autres, comme Linguee, permet de voir comment une expression est utilisée en comparant des phrases en deux langues.

La gymnastique vaut le coup : on gagne une infinité de nouvelles sources d’informations, toutes plus passionnantes les unes que les autres. Vous pouvez retrouver la liste des médias indépendants internationaux sur le Portail des médias libres. Et, toutes les deux semaines, notre sélections savamment traduite dans votre boîte mail. Bonne lecture ! Užijte si čtení ! God läsning ! Boa leitura !

Notre sélection du jour

  • Le droit à l'IVG bouge en Europe

    , par Agathe Ripoche (Les Nouvelles News)

    En 2024, le droit à l’IVG est toujours source de discorde. Et les pays européens ne sont pas tous logés à la même enseigne. Tandis que certains essayent d’améliorer l’accès à l’IVG, d’autres rétropédalent, à l’image de l’Italie. Tour d’horizon. L’article Le droit à l’IVG bouge en Europe est (…)
  • Gaza : sous les bombes israéliennes, une histoire millénaire menacée d’effacement

    , par Scarlett Bain (L’Humanité)

    En cinq mois, dans l’enclave palestinienne, la guerre conduite par Israël a coûté la vie à plus de 30 000 Palestiniens. Dans ce territoire transformé en champ de ruine, les sites millénaires payent aussi un lourd tribut. Près de 60 % du patrimoine culturel auraient été détruits. Au milieu du (…)
  • Dans cent jours, les JO de Paris: la fête pour qui?

    , par À l’air libre (Mediapart)

    Les Jeux olympiques de Paris s’ouvrent le 26 juillet. Sommes-nous prêts? Pourquoi tant d’incertitudes et de conflits d’intérêts au sein du comité d’organisation? Quid de la fête «populaire» promise? Débat, vif, dans «À l’air libre».
  • Sur TiKTok, Instagram, Youtube… masculinisme rime avec climatoscepticisme

    , par Pauline Ferrari (Basta!)

    Au-delà de leurs postures misogynes, de nombreux influenceurs masculinistes propagent aussi sur Instagram, Youtube, ou TikTok des idées fausses et conspirationnistes sur le réchauffement climatique. Parce qu'ils aiment trop les voitures, la viande… et la domination. Décryptage. - Démocratie / (…)
  • Culture : l’austérité au programme

    , par Anaïs Heluin (Politis)

    Les coupes budgétaires massives annoncées par le gouvernement à l’encontre des services publics n’épargnent pas la culture. L’attaque est d’autant plus violente qu’elle touche un secteur déjà en crise.
+++

Notre sélection internationale