Événement Rentrée

La rentrée des classes 2022 est marquée par un manque de profs, une grève des agentes spécialisées des écoles maternelles, et un nouveau ministre de l’Éducation.

  • Rentrée 2022 : dans le 93, des lycées vont craquer

    , par Névil Gagnepain (Le Bondy Blog)

    Une rentrée chaotique. Plusieurs lycées du 93 ont eu la surprise de voir leurs effectifs d’élèves passer de 24 à 30 dans les classes de première STMG. Le Bondy blog s’est rendu sur les piquets de grève qui essaiment dans ces établissements scolaires à Bondy et à Epinay-sur-Seine. The post Rentrée 2022 :  (...)
  • Atsem en grève pour sortir de l’invisibilité

    , par La rédaction (Les Nouvelles News)

    Ces agentes au service des écoles maternelles voient leur travail « invisible » s’accroître, pas leur salaire. La pénibilité du métier – port de poids, gestes répétitifs- est tout aussi invisible.Atsem en grève pour sortir de l’invisibilité was first posted on septembre 6, 2022 at 5:23 . (c)2019 "Les  (...)
  • Atsem : un premier coup de semonce en cette rentrée

    , par Stéphane Ortega (Rapports de Force)

    Quelques 50 000 Agents territoriaux spécialisés dans les écoles maternelles (Atsem) et faisant fonction étaient appelés à cesser le travail par la CGT ce 5 septembre, premier lundi de la rentrée scolaire. De leur côté, Force ouvrière et l’UNSA avaient déposé un […] L’article Atsem : un premier coup de  (...)
  • Crèches saturées : qui va garder les enfants ?

    , par Chloé Rabs (Alternatives Economiques)

    Alors que les crèches sont touchées par une pénurie de professionnels sans précédent, le gouvernement promet l’ouverture de 200 000 nouvelles places. Avec des risques pour la sécurité des enfants.
  • Rentrée scolaire : les raisons d'un fiasco annoncé

    , par Olivier Chartrain (L’Humanité)

    « Un professeur devant chaque classe. » En creux, la promesse du ministre de l’Éducation nationale révèle la crise de recrutement du système scolaire. Celle-ci n’est elle-même qu’un signe marquant d’un mal plus profond, structurel, ancré dans les projets macroniens pour l’enseignement.  (...)
  • Profs au rabais

    , par Politis

    Face aux problèmes de recrutement des enseignants, le ministère et les rectorats déploient aménagements et bricolages sur mesure.

Les autres dossiers récents

  • Hébergement d’urgence : toujours plus de personnes laissées à la rue

    À Paris, Strasbourg, Lyon, Bordeaux… aux quatre coins de la France, toujours plus de personnes se retrouvent à dormir dehors, dans l’indifférence de l’État. L’hébergement d’urgence est saturé, la réponse des autorités est souvent d’expulser les squats.

  • Médias attaqués

    Mediapart empêché de publier sur décision d’un juge, Reflets attaqué au tribunal de commerce par le groupe de Patrick Drahi pour avoir enquêté sur cette entreprise… les attaques à la presse se multiplient.

  • Assurance chômage : nouvelle réforme, baisse des droits

    Le ministère du travail a présenté le contenu de son futur décret visant à moduler les règles d’assurance-chômage selon le contexte économique. Dès le 1er février 2023, la durée des droits sera diminuée d’un quart. Le projet pénalise particulièrement punitif pour les demandeurs d’emploi de plus de 50 ans.

  • Cop 27 : l’urgence d’agir et de payer

    La 27e Conférence des parties à la Convention cadre des Nations unies sur le changement climatique (Cop 27) s’est ouverte dimanche 6 novembre en Égypte. Ce nouveau rendez-vous fait face à un double-défi : baisser drastiquement les émissions de gaz à effet de serre et assurer la prise en charge financière des dommages irréversibles subis par les pays du Sud. La conférence a lieu quelques mois après la publication des deux derniers volets du rapport du Giec, parus en début d’année, et dans un pays dirigé de manière dictatoriale par le président égyptien al-Sissi.

  • Cyril Hanouna, Louis Boyard et le crime de « lèse-Bolloré »

    Jeudi 10 novembre, sur le plateau de l’émission Touche pas à mon poste (C8), le député LFI Louis Boyard a été insulté et humilié pendant de longues minutes par l’animateur Cyril Hanouna. Pourquoi ? Le député avait évoqué les poursuites contre le patron de la chaîne, Vincent Bolloré « qui a déforesté le Cameroun ». Depuis, Louis Boyard a porté plainte contre Cyril Hanouna et vice-versa.

+++

L'actualité

+++

Tous les articles

+++

Actualité des mouvements sociaux

+++