Événement Trois mois de guerre à Gaza

La guerre qui a suivi les attaques du Hamas contre Israel le 7 octobre a depuis fait plus de 20 000 morts dans l’enclave palestinienne. Trois mois après le début du conflit, les bombardements israéliens pleuvent toujours sur la bande de Gaza, la grande majorité de la population y a été déplacée et a a faim. Dans le même temps, des frappes au Liban et des attaques par les Houthis en Mer rouge font craindre un élargissement du conflit.

  • Maroc. Manifestations populaires et silence royal

    , par Omar Brouksy (Orient XXI)

    Tiraillés entre une population majoritairement acquise à la cause palestinienne qui risque de basculer dans un islamisme aux aguets, et l'accord de normalisation signé en 2020 dont ils ne sont pas près de s'affranchir, les dirigeants marocains se réfugient dans un silence de plus en plus (...)

Les autres dossiers récents

  • Nouvelle-Calédonie, crise et colonialisme

    Alors que les violences en Nouvelle-Calédonie ont fait cinq morts, jeudi 16 mai, une sortie de crise paraît loin. La réforme gouvernementale contestée, qui prévoit l’élargissement du corps électoral aux élections locales, a été adoptée à l’Assemblée nationale dans la nuit de mardi à mercredi. Le texte prévoit d’ouvrir le vote aux prochaines élections provinciales à tous les citoyens résidant en Nouvelle-Calédonie depuis dix ans, soit 25 000 électeurs de plus. Les loyalistes le réclament. Mais les indépendantistes kanak exigent son retrait. Pour eux, seules les dispositions actuelles, qui ont gelé le corps électoral aux natifs et résidents arrivés avant l’accord de décolonisation de Nouméa de 1998, pourront les préserver d’une « recolonisation ».

  • Vers les Européennes

    Les élections européennes ont lieu le 9 juin en France. Le Rassemblement national est pour l’instant en tête des sondages. La gauche se mobilise, mais reste désunie.

  • Chômage : vers une nouvelle réforme

    Le Premier ministre a annoncé la semaine dernière une nouvelle réforme de l’assurance chômage, d’ici quelques mois. Au menu : une nouvelle réduction des droits des chômeurs – après celles de 2019, 2021 et 2023.

  • L’école s’embrase en Seine-Saint-Denis

    Des enseignants, des parents d’élèves et des lycéens mobilisés ensemble depuis quatre semaines en Seine-Saint-Denis, pour obtenir un plan d’urgence pour l’éducation dans le département le plus pauvre et le plus jeune de France.

  • Russie : Poutine reste au pouvoir

    Le dirigeant russe a été réélu avec plus de 87 % des suffrages. Il s’agit de son meilleur résultat, à l’issue d’un scrutin d’où l’opposition a été écartée, emprisonnée, persécutée, après plus de deux ans de guerre russe en Ukraine.

+++

Notre sélection du jour

  • « Moi à la base, je ne suis pas Front national, mais… »

    , par StreetPress

    À Bucy-le-Roi, dans le Loiret, le RN a fait plus de 60%. Dans le discours des habitants, la peur revient systématiquement. La baisse du pouvoir d’achat s’articule autour d’un sentiment profond d’injustice et d’insécurité lié à l’immigration.Reportages
  • Dans l’enfer de Sde Teiman, le « Guantánamo israélien »

    , par Rachida El Azzouzi (Mediapart)

    Face aux accusations de torture qui se multiplient, Israël a annoncé avoir commencé le transfert de détenus du camp militaire de Sde Teiman vers d’autres lieux de détention. Enquête sur une geôle d’exception, où plusieurs dizaines de personnes ont perdu la vie.
  • Nouveau Front populaire : comment faire tenir l'union

    , par Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre)

    Alors qu'un Nouveau Front populaire est né entre des forces de gauche hétéroclites, comment faire durer l'union sans s'écharper ? Voici cinq idées pour ne pas revivre l'échec de la Nupes. Il aura fallu quatre jours et quatre nuits d'âpres négociations, depuis dimanche 9 juin, pour obtenir un (…)
+++

Notre sélection internationale

Tous les articles de la presse francophone

+++